Nombre total de visiteurs : 98145
Aujourd'hui : 35
En ligne actuellement : 1


Plus de 800 enfants gâtés par l’association Cœur de France Monde

Madagascar (Antananarivo) : Plus de 800 enfants gâtés par l’association Cœur de France Monde.

La joie se lisait le 27 décembre dernier sur le visage de plus de 800 enfants et quelques adultes accompagnés des autorités locales de la Commune d'Andranonahoatra à Antanarivo, Un bon plat de riz sénégalais accompagné du jus de fruit naturel pour les enfants et d’alcool pour les adultes, tels étaient les présents offerts par M. Médard Ntep,citoyen français d’origine camerounaise et président fondateur de l’association CDFM (Cœur De France Monde), à l'occasion de la célébration du premier anniversaire de l’inauguration de l’avenue Médard Ntep.Ce 27 décembre 2008, c’était la deuxième fois que cet avenue se retrouvait noyé dans un bain de foule.

Tous les invités et des curieux touristes de nationalités différentes sont venus fêter le premier anniversaire de ladite avenue. Cette mobilisation initiée par le président de l’association Cœur de France Monde avec la collaboration des autorités de la commune d'Andranonahoatra à Antanarivo a connu la participation de diverses autorités locales. On notait la présence remarquée du maire Rasoloniaina, de ses adjoints Dina Fanantenoina, Randimbiaza, des conseillers municipaux M. Philbert, Mme Claudine, Les Chef De fokotany etc.…

Tout commence à 13 heures locales quand les organisateurs érigent des stands et un grand podium. L’avenue pour rappel est exceptionnellement fermée ce jour. Les invités arrivent par groupe. Dans une école primaire située sur cette avenue et réquisitionnée pour la circonstance par les organisateurs, les enfants sont reçus par vague de plus ou moins 200 personnes dans une grande salle où ils doivent manger et boire et bien après libérer les lieux pour céder leur place à un autre groupe. Pendant ce temps, sur le podium érigé sur cette avenue, des groupes d’artistes vont faire preuve de leurs talents à travers des prestations scéniques riches et colorées. Le spectacle était très alléchant et les personnes qui ont pris part ne s’y sont pas trompées.

S’agissant des repas, les enfants et plusieurs adultes venus des quatre coins de ladite commune ont été satisfait par le « geste » de l’association CDFM

Tolojanahary, un gamin âgé de 9 ans que nous avons rencontré, ne cache pas son enchantement. «Je suis content car je croyais à un bluff quand on m’a invité à cette fête», s'enthousiasme-t-il. Idem pour Félix R, la cinquantaine sonnante, qui de tout cœur a remercié les organisateurs de cette fête spéciale.

Pour mémoire, l’inauguration de l’avenue Médard Ntep avait eu lieu le 06 octobre 2007 où une majestueuse cérémonie placée sous le haut patronage de Monsieur Rajemison Rakotomaharo, Président du sénat et deuxième personnalité de la République de Madagascar, de M. Benjamin Ramamonjisoa doyen des Sénateurs de Madagascar, M. Radanielina Andriamihaja chef de district, et de M. Elie Rasoloniaina Maire de la Commune d'Andranonahoatra, en présence du Président de CDFM, M. Médard Ntep.

Depuis lors, des plaques commémoratives taillées dans du marbre ont été dévoilées pour la circonstance consacrant l’avenue Médard Ntep et la place du même nom attribuée à l’hôte de la population malgache. Un édifice de belle facture érigée grâce à la collaboration de la commune d'Andranonahoatra et l'association CDFM (Cœur De France Monde) avait été également dévoilé.

Répondant aux questionnaires du reporter de Camer.be, Madame Ernest Reine-Claude, membre du CDFM a affirmé que pour agrémenter le séjour de la kyrielle de touristes qui visitent l’avenue et la place Médard Ntep, un marché local a même été crée dans le but de satisfaire à leurs desiderata.

Médard Ntep quand a lui s’est estimé combler de joie à la fin de la cérémonie. Il a en outre affirmé de redoubler d’effort pour que dans le futur cette cérémonie puisse connaître la présence des groupes artistiques de plusieurs pays d’Afrique. Il a en outre ajouter qu’il voudrait faire de cette avenue la plus propre de Antananarivo. C’est autour de 18 heures que la clé a été mise sous le paillasson des activités du jour laissant le public sur sa faim car il n’entendait pas se séparer du spectacle gratuit à eux offert par l’association CDFM. La rédaction de Camer.be reviendra sur cet événement de Antananarivo ainsi que sur les réactions au cours de nos prochaines éditions.

© Camer.be : Propos recueillis par Hugues SEUMO
Paru le 31-12-2008 10:49:38

 

source : cdfm