Nombre total de visiteurs : 96156
Aujourd'hui : 31
En ligne actuellement : 1


Premier contact et installation de CDFM en terre Indienne-Octobre 2003

Dix heures quinze samedi 25 octobre 2003, Le Président de Cœur De France Monde prend place sur le vol AF134 à destination de Bombay, ou il est attendu par la délégation de Cœur de France Monde déjà sur place.

Vol d’une durée de neuf heures et vingt minutes, sans les deux heures trente minutes de vol entre Bombay et Chennay.A dix neuf heures quarante minutes, il atterrissait à l’aéroport de Bombay, et ensuite une longue attente de quatre heures et trente minutes sur place l’ont permis de se familiariser avec l’aéroport de Bombay, son prochain vol pour CHENNAI (Madras) n’étant prévu qu’à minuit, pour une durée de vol de deux heures trente minutes.

Ce n'est finalement que vers trois heures du matin, que le Président de Cœur de France Monde à pris place dans un petit BOEING 737, voyage sans problème majeur hors mis l’attente à Bombay.

Aux alentours de cinq heures quarante cinq du matin, l’appareil pointait son nez sur le tarmac de l’aéroport de CHENNAI, à cet heure, le Président avait enfin fait un peu plus des trois quarts du voyage,conditionné psychologiquement et étant attendu à l’aéroport de CHENNAI par M. RAHAMATOULLA membre de CDFM parti en éclaireur baliser l'arrivée du Président.

Ne restait dont plus que 80 km à faire en voiture en direction de PONDICHERY.L’accueil que réserva M. RAHAMATOULLA fût chaleureux, permettant au président d’oublier les attentes et la fatigue.

Sans perdre de temps, le chauffeur prenait rapidement la voie express en direction de PONDY.Dimanche vers dix heures du matin, nous sommes finalement arrivés à PONDICHERY, et direction l’hôtel pour un petit sommeil bien mérité. (le décalage horaire entre l’Inde et la France est de quatre heures).

  

Lundi 27 Octobre 07h45 (KRISHNAPURAM):

Le responsable de L’association Cœur De France Monde en Inde en la personne de M. Ln. R.DHAYALAN avait déjà préparé un parcours de combattant, ceci afin de me tester, la résistance du président face à des situations jamais vue nulle part ailleurs, peine perdue finalement,le président était beaucoup plus à l’aise que lui.

En compagnie de M.RAHAMATOULLA, M. DHAYALAN, et le chauffeur , la caravane ont prient la route de KRISHNAPURAM, plus exactement à NALLAPPA REDDIPALAYAM COLONY , à une cinquantaine de kilomètres de PONDICHERRY .

une visite ponctuer des remises des Dons en fournitures scolaire à l'école de NALLAPPA REDDIPALAYAM COLONY en compagnie des instituteurs.

Les prises de vue et photos n'étant pas autorisées dans les écoles et orphelinats, ceci à cause de nos super touristes pédophiles et autres malades sexuels qui sillonnent l’Asie, il nous a fallu parlementé à chaque fois afin de pouvoir prendre une photo à chaque école ou orphelinats. (d'où le manque de plus d'images)

Après une heure de route autour des rizières, nous apercevons une école en état de délabrement très avancé, nous y sommes mais il y a encore un petit problème car notre véhicule ne pourra pas passer entre les champs de riz, pour cause d’enlisement dans la boue. Nous décidons donc de finir la route à pied, avec nos bagages car nous transportions des présents que le Président Médard Ntep avait ramené de France en vue d’une première prise de contact, ceci accompagné d’un petit déjeuner pour les quarante jeunes écoliers de quatre a dix ans.

L’accueil avec les élèves fut un peu timide pendant les cinq premières minutes, le temps de faire connaissance. Les quarante élèves ont tous souhaité la bienvenue en rappelant leur nom à tour de rôle, le Président s'est présenté à chacun d’eux dans une ambiance bon enfant.

Après une discussion très courtoise avec les deux maîtres d’école, afin de connaître les difficultés et besoins réels pour le bien être de ces jeunes écoliers, les membres de Coeur De France Monde et un des maîtres distribuaient les cahiers règles et crayons aux élèves, ainsi que le petit déjeuner.

En moins de trente minutes, les habitants du village se dirigeaient déjà vers l’école afin de savoir ce qui s’y passait exactement. Le responsable de CDFM, M. DHAYALAN, M. RAHAMATOULLA et un des maîtres ont essayé de les garder à bonne distance, en leur expliquant que le petit dejeuner n'était réserver qu'aux enfants, mais bien entendu, ils ont fini par prendre le petit déjeuner avec leurs enfants, comme dit l’adage quand il y en a pour un,il y en a forcement pour tous

petit déjeuner terminé, c’est avec les applaudissements de la foule aux cris des remerciements de ces bambins dans la langue de MOLIERE que les membres de l’association Cœur de France Monde ont repris la route pour PONDICHÉRY, non sans pincement au cœur, en leur promettant si Dieu le veut bien, avec le concours des membres de CDFM donc l’objectif reste le même, tendre la main, de leur apporter le peu d’aide qui pourra aider leur école à s’embellir dignement.

Mardi 28 Octobre ( KALLAGURCHKI )

Premier couac du voyage:

Sur les conseils de Mme Lebon , membre permanente du bureau CDFM de France,nous décidons de partir voir l’état des lieux d’un orphelinat à plus de deux cent kilomètres de PONDY, à TIRUVANNAMALAI à l’orphelinat HOLLYCLOSS, hébergeant 25 orphelines et orphelins, avec comme guide pour ce périple M. RAMAKRISHNA, professeur à la retraite et père de Mme LEBON.

Il était donc question de prendre ce dernier à KALLAGURCKI, à moins de soixante cinq kilomètres de l’orphelinat en question, le voyage se passa sans problème, avec la traversée des petites villes moyennes aux ressources agricoles maigres, pour cause de manque d’eau pour certaines rizières, ULUNDURPET une des grandes villes TAMOUL située à quatre vingt kilomètres de PONDY. A la petite bourgade de DURUGAM dominée par une superbe colline majestueuse vous êtes surpris par la haie d’honneur que vous font les singes a l’entrée de la ville.

Arrivé à KALLAGURCHKI, Le Président et sa suite était attendu pour un festin familial, dans la famille des Rahamatoulla,natif du coin, en attendant l’arrivée de M. RAMAKRISHNA notre guide.

Avant même de passer à table arriva M. RAMAKRISHNA qui nous fit un compte rendu rapide de l’état des lieux de cet orphelinat situé à soixante kilomètres de là. Notre chauffeur nous annonça sans sourciller qu’il prendra cinq roupies le kilomètre. En faisant un calcul rapide, j’ai vite compris qu’il se dit qu’à ce stade du voyage je ne pouvais que lui ajouter six cents roupies de plus.

Le Président à estimer que ce rénaga de chauffeur rentré bredouille après avoir passer 25 ans en france était entrain de vouloir se sucrer sur le dos des orphelins de son pays, à donc opté pour une décision radicale, en remettant les paquets prévus pour l’orphelinat à M. RAMAKRISHNA, de facto l’excursion était terminée, et demi-tour à PONDY. Le Président Médard Ntep à indiqué à M. RAHAMATOULLA, que sous aucun prétexte, pendant le reste de notre séjour, il ne voulait plus voir ce bon à rien de chauffeur se restaurer à nos frais sur la même table que nous, d’autant plus que les frais de son salaire avait été fixés bien avant l'arrivée de l'équipe de Cœur De France Monde en Inde.

Ce n’est que partie remise, d’autant plus que l’association CDFM par l’aide de M. Eric SAROTTE Membre permanent du bureau leur a trouvé une machine à coudre qui ne demande qu’a trouvé une place dans l’avion.

M. Eric SAROTTE ne s’est pas contenter d’une machine à coudre, ce dernier a pû obtenir 100 paires de chaussures pour cette expedition indienne, chaussures pratiquement neuves eh ! bien cher Eric, Le Président et les membres du bureau en Inde, te demande d’accepter les remerciements de nos frères de l’Inde, le Président n'a pas eu le temps de commencer la distribution en plein centre de PONDY, les cartons étaient déjà vide en l’espace de cinq minutes.

Quant à la machine à coudre, le président de CDFM souhaite souhaite la présence du membre Eric Sarote à TIRUVANNAMALAI, ce qui lui permettra de parfaire ses connaissances en langue Tamoul.

Mercredi 29 Octobre 07h00 ( PONDICHERRY )

Accompagné de M. DHAYALAN le Vice-Président de Cœur De France Monde en Inde, ainsi que de M. RAHAMATOULLA, la délégation à offert le petit déjeuner à deux Orphelinats, Orphélinats se situant dans la périphérie de PONDY.

Chacun des orphelinats hébergent en moyenne trente cinq et quarante pensionnaires:

Dont un réservé exclusivement aux jeunes filles, et le second étant mixte et composé des enfants atteints d’un retard physique et mental.

Le THAYAGAM GIRLS HOME héberge trente quatre pensionnaires, tous scolarisés, la responsable nous a fait comprendre que de temps à autre, des personnes anonymes venaient à leur secours, et que c’était souvent des personnes qui disparaissaient très vite dans la nature au bout de quelques temps, d’où leur problème de suivi d’éducation scolaire. Quant au repas des pensionnaires, le riz reste le petit déjeuner, le déjeuner en même temps le dîner (sans poissons ni viande) c’est-à-dire avec un bouillon de légumes.

Quant au second orphelinat, le BABY SARAH’S HOME, il y a beaucoup à faire car les filles et les garçons, ainsi que les jeunes enfants atteints d’un retard mental et physique cohabitent pratiquement dans la même pièce, CDFM à trouvé cette expérience intéressante et très bien, ainsi les pensionnaires malades ne se sentent pas rejetés, malgré une cohabitation difficile et délicate en fonction des âges.

L’accueil fût sympathique et très courtoise, ceci n’étant qu’une première prise de contact, sans connaître les besoins de ses orphelinats.

Jeudi 30 Octobre ( Bombay )

Sur la route du retour vers la France, la délégation de CDFM atterrît à l’aéroport de Bombay et décide d’y passer la nuit afin de remettre une vingtaine de paires de lunettes aux non voyants dépourvus de moyens. La tâche n’étant pas facile, car il faut au préalable connaître le degré de myopie des intéressés, afin de ne pas abîmer leur vue.

Depuis la chambre d’hôtel du Président, nous décidons de prendre contact avec un ophtalmologue travaillant pour les dispensaires de secours gratuit afin de lui confier ces paires de lunettes, le responsable de l’hôtel à tenu à féliciter Cœur De France Monde pour ce geste.

Celui-ci trouvant le geste très rare, important et noble de la part d’un étranger venant d'Afrique, ce dernier nous fait rapidement comprendre qu’aucun ophtalmologue à Bombay ne pourra donner gratuitement une de ces paires de lunettes sans demander de l’argent, alors que faire? Il nous conseille de remettre les lunettes dans une institution catholique située à cinquante kilomètres de Bombay, en nous proposant un chauffeur et une voiture pour quatre vingt roupies, à CDFM la charge du péage de l’autoroute.

Marché conclu, nous voilà parti pour MAHARASHTRA chez les SISTERS OF CHARITY OF SAINT ANNE, qui font aussi office d’orphelinat ( ANKUR CHILDREN’ HOME), en moins d’une heure nous étions déjà sur place, et avons été reçu très chaleureusement par la Sœur Gracy Joseph, qui a remercié l’association CDFM pour le geste. Malgré les problèmes de langage entre elle et le Président.

Cette dernière nous à fait comprendre que l’orphelinat ANKUR héberge deux cent dix enfants de trois a seize ans, et que malgré l’architecture imposante, elles ont besoin d’aide à pouvoir subvenir au minimum des enfants, et pense que les dons en nature sont les plus appropriés car elles savent ce qu’il faut spécifiquement aux enfants, elle demande donc a l’association Cœur De France Monde de ne pas les oublier à Bombay.

Quant au repas, il ne change pas beaucoup des autres orphelinats, nous constatons qu’ils ont légèrement plus de moyens que les orphelinats de PONDY, d’après Sœur Gracy Joseph voici comment elle procède:

Food of the children :

Morning Break Fast : - Bread , Milk

10’ oclock : - Biscuits

Lunch 12 . 30 : - Rice vegetables , Fmits

4’ oclock : - Biscuits

Night : - Rice , Dal

Sunday : - Chicken

Vous l’aurez tous compris, un effort est fait pour qu’il y ai de la viande le dimanche ( poulet ) et que les pensionnaires puissent avoir quelque chose dans le ventre à des heures régulières. Sinon le menu ne change jamais riz à l’eau et biscuits, quant il y en a, car même dans les institutions catholiques, les jours de vaches maigre sont légion.

ANKUR CHILDREN’S HOME est une institution Catholique, recevant les enfants de toutes

obédiences sans distinction de race ni de sexe (hindi, tamoul, hindou, tamoul musulmans ), l’œuvre est du Cardinal PIMENTA qui inaugura la belle bâtisse.

Cher(es) Membres

Ainsi s’achève notre voyage de prise de contact en Inde, avec l’installation d’une antenne Cœur De France Monde. Notre représentant sur place est à PONDICHERRY, en la personne de M. Ln . R. DHAYALAN.

Le Président Médard Ntep tient à remercier celui-ci, et plus particulièrement M. RAHAMATOULLA pour tous les efforts et les moyens logistique qui ont été mis à la disposition de la délégation, afin que l’exploration se passe dans les conditions optimum.

La Direction de CDFM s'excuse pour la mauvaise qualité des photos, compte des restrictions concernant les prises de vue dans certaine institutions.

Cœur De France Monde Vous souhaite à toutes et à tous une bonne journée.

Chevilly-larue, le 5 novembre 2003

Pour CDFM Daniel Duprat secrétaire Général de Coeur De France Monde

Cellule de crise des membres de CDFM  charger des affaires Indiennes, voir photos ci-dessous

 

 

 

 

 

 

 

source : cdfm