Nombre total de visiteurs : 95187
Aujourd'hui : 36
En ligne actuellement : 1


Le Président de Cœur De France Monde suspend momentanément la nouvelle antenne des Antilles

 Après avoir été au Bénin la semaine dernière, le Président de l'ONG Cœur De France Monde M. Médard Ntep s'est rendu aux Antilles, en Guadeloupe pour un week-end de travail du 07 au 09 octobre 2011, afin de  voir si les conditions étaient réunies pour une  mise en place de l'antenne de Cœur de France Monde en Guadeloupe, après la nomination précipité de Madame Nita-Barca Cysique .

D'après le président, les  conditions pourraient être réunies pour l'installation des antennes aux Antilles, Guadeloupe, Martinique, Guyanne. Mais pour l'instant il est contraint de suspendre la nomination de Madame Nita BARCA- CYSIQUE en qualité de Vice-Présidente de Cœur De France Monde en Guadeloupe, ainsi que la mise en place d'un bureau par les soins de cette dernière dans l'île.
Au départ, il était question d'une antenne, comme nous en avons déjà à Madagascar, Cameroun , Inde, Côte d'Ivoire et bientôt au Bénin.

Après avoir accepter certaines conditions de Madame Nita – Barca – Cysique , en éliminant l'entrée dans le bureau exécutif Guadeloupe, des personnes dont elle estimait ne pas pouvoir travailler en toute sérénité, cette dernière à pousser le bouchon encore plus loin, jusqu'à irriter les membres du bureau exécutif de Cœur De France Monde, qui ont à leur tour émis une fin de non recevoir a Madame Nita-Barca-Cysique, en me demandant de trouver un remplaçant ou une remplaçante dès que possible.

Cette dernière voulait une autonomie totale, tout en travaillant avec le Label Cœur de France Monde aux Antilles, un prête nom en quelque sorte.

Chose inacceptable et qui ne verra jamais le jour, dès lors que la Guadeloupe est un département français et sans autonomie totale, disons même autonomie tout court. La porte reste ouverte pour Madame Nita Barca au sein de notre ONG, car plusieurs postes seront à pourvoir, mais pas en tant que Vice-Présidente.

L’autonomie partiel est le souhait de l'ONG Cœur de France Monde, uniquement pour les pays indépendant comme l'Inde, la Côte d'Ivoire, Madagascar et le Cameroun, après cinq années de fonctionnement sans histoires. D'ailleurs l'Inde et Madagascar sont partiellement autonome, sous le contrôle du bureau exécutif de France, si le Cameroun ne l'est pas encore, ceci est dû aux problèmes de malversation financière et bien d'autres choses indigne d'une ONG .Nous espérons installer aux Antilles française, des antennes un peux partout, et ne laisser la main mise à une île par apport à une autre.

Nous sommes conscient des subventions réserver pour les associations dans les îles française, d'où notre vigilance à ne pas accepter n'importe quoi. Qui dit subvention dit travail visible et palpable sur le terrain.
Cœur De France Monde peut s'en orgueillir, nous n'avons jamais demander de subvention à qui que ce soit en 8 années d'exercice visible et palpable. Seul le Président et quelques membres du bureau exécutif ont mis la main dans la poche à ce jour, et leur nombre est loin d'atteindre  les cinq doigts de la main.

On entre pas dans l'humanitaire comme on va chercher son pain à la boulangerie, c'est une affaire de Cœur et de conscience. Pouvoir se réveiller  le matin en se demandant qu'ai-je fais de bien pour les laisser pour compte ? Il est vrai que certaines personnes y viennent à des fins politique ou financier, les sollicitations des politiques et autres à l'endroit du Président de Cœur de France Monde n'ont jamais manqués, mais ce dernier à toujours estimé qu'il avait une mission à accomplir à son niveau,vis a vis du championnat du monde contre la misère, avant le blin-blin.

Cœur De France Monde n’entend pas éradiquer la misère dans le monde, mais essaye d'apporter un peux de réconfort dans certains foyers, en fonction des moyens logistique et des disponibilités de ses membres bénévoles à travers ses antennes.

Pierre Auguste-Bona
Responsable de la Cellule de Communication

: cdfm